This is my challenge : J’arrête le sucre – Semaine 3

Me voici enfin arriver à la semaine fatidique de ma cure : l’arrêt complet du sucre sous toutes ses formes ensuivent le programme de Sarah Wilson !

Alors autant vous le dire de suite (ne nous mentons pas) je n’y suis pas arrivée. Enfin pas comme je l’espérais.

IMG_1058

J’ai bien réussi à éviter tous les sucres « visible » : pas de dessert, pas de fruits, pas de jus, pas de miel, de fruits secs, aucun produits industriels. J’ai évité au maximum les pâtes, le pain blanc MAIS je n’ai pas pu vérifier tout ce que j’ai mangé. Je m’explique : je l’avez déjà évoqué, je suis en plein déménagement et l’appartement dans lequel nous allons vivre est en travaux. En attendant nous avons pu être hébergé chez plusieurs amis. Mais cette semaine nous avons du retourner vivre chez mes grand-parents pour 4 jours. Même si ma grand-mère a cuisiné plutôt sain je n’ai pas vérifié toutes ses préparations et il se peut que du sucre se soit caché dans certains plat. J’ai aussi craqué pour une pizza en sachant bien que la sauce tomate était très certainement industriel. Cela dit j’ai parfaitement intégré la partie remplacer le sucre par le gras… Peut-être un peu trop même !

IMG_1065

Je ne me suis pas pesé mais je pense avoir pris un peu poids, résultat des menus entrée/plat/fromage tous les soirs, beaucoup trop en quantité par rapport à mes habitudes.

Même si je ne fais pas cette cure pour perdre du poids, j’avoue avoir eu un moment de doute en cette fin de semaine. Je me sens mal, gonflé et j’ai le transit bloqué pour rester poli. Et c’est dur d’expliquer à son entourage qu’on ne mange pas de sucre, pas de dessert, pas de fruits (incompréhensible pour certains).

Et puis je me suis replongé dans le livre pour écrire cet article, j’ai lu les pages consacré aux semaines suivantes. Et effectivement dans le chapitre consacré à la 5e semaine, l’auteure parle de coup de mou, des problèmes de transit, du mal être corporel lié au fait que les toxines évacués par les cellules graisseuses circulent dans notre organisme pour « trouver la sortie ». Du coup ça m’a remotivé.

Les premières semaines sont les plus durs, moralement et physiquement et finalement je me dis que je suis passé par le plus difficile. Maintenant il ne me reste « que » 5 semaines dont 3 sans sucres puisque les 2 dernière semaines sont consacré à la réintroduction de certains fruits.

IMG_1066

Je dois avouer que le goût du sucre ne me manque pas et pour une fois dans ma vie je résiste sans problème à la tentation (parce que je compense souvent par un bout de fromage c’est vrai). Du coup je me sens très fière de moi. En plus je me sens beaucoup moins fatigué que les 2 premières semaines, moins de coup de fatigue après le déjeuner. Et surtout j’ai moins faim. Je mange un peu moins qu’avant et surtout j’ai moins de fringale.

Pour la prochaine semaine je vais me concentrer sur le fait de diversifier encore plus mon alimentation et manger plus de légumes. J’ai hâte de voir ce que ça va donner !

Alors ça vous tente ?

Cha.

Les autres articles de ma cure détox sans sucre

This is my challenge : j’arrête le sucre – Présentation

This is my challenge : j’arrête le sucre – Semaine 1

This is my challenge : j’arrête le sucre – Semaine 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *