This is my challenge : J’arrête le sucre – semaine 4

J’ai décidé de commencer cet article en milieu de semaine plutôt que d’attendre le bilan pour faire le point sur la semaine passée.

Mercredi :

Je me rend compte que cette semaine est particulièrement difficile car j’ai très envie de sucre. Je vois bien qu’il s’agit d’une envie physique mais aussi psychologique. L’aspect récompense après l’effort, réconfort en cas de coup dur. Mais aussi une envie qui prend les tripes, comme une envie de fumer, lorsqu’on ne pense qu’à ça. Comme je vous l’avez dit précédemment je ne suis pas une grande amatrice de dessert/bonbon/goût sucré en général, mais là j’en ai envie. C’est dingue.

Par ailleurs je remarque que mon transit est toujours laborieux et que j’ai des douleurs articulaire, notamment au genou. Bref c’est un cap à passer mais je tiens bon !

J'arrête le sucre

Dimanche :

Je dois avouer que les conséquences de cet arrêt sont vraiment intéressant. Je suis vachement plus consciente de ce que je mange, j’ai vite du mal à digérer si par hasard un peu de sucre se retrouve dans mon alimentation (c’est parfois très dur d’être rigoureuse à 100%). Par ailleurs je remarque aussi que mon estomac a rétréci, je mange moins mais plus souvent. En effet pour compenser je mange des aliments plus rassasiants et donc en plus petite quantité… J’ai moins de coup de pompe après le déjeuner, sauf après un très gros repas. Et si j’ai certes faim dès 17h30, pour être honnête j’ai toujours eu un très gros appétit. Sauf qu’avant c’était souvent dès 16h.

J’ai dégonflé au niveau du ventre, mon transit s’est amélioré, par compte ma peau du visage reste inégal et j’ai des boutons dans le dos.

Je n’ai malheureusement pas vraiment de recettes à vous conseiller car je ne cuisine pas vraiment, mes repas se compose principalement de salade composés.

J'arrête le sucre

Pour vous donner un exemple le matin wasa fibre ou pain complet, beurre, j’ai arrêté le jambon car il contient de la dextrose de maïs, parfois un bout de fromage et occasionnellement un jus de légume à l’extracteur de jus. Le midi je vais acheter des légumes que je mange cru, soit des bocaux (asperge/haricot verts) ou tomates (je sais, c’est fruit c’est le seul que je n’arrive pas à arrêter !)/concombre. Assaisonnement d’huile d’olive, houmous, pain et/ou fromage.

Comme je suis hébergé par de la famille en attendant que les travaux se termine j’arrive à composer le soir en ne mangeant que le plat et du fromage. Pas d’entrée qui se compose souvent de melon ou pamplemousse, pas de biscuit apéro, et pas de dessert.

J’ai mangé plusieurs dehors le midi : salade composé/burger de poulet avec frittes, sans ketchup. Une fois j’ai craqué sans faire exprès en trempant mes frittes dans une sauce type salsa délicieusement sucré mais je me suis vite arrêté. Difficile de toujours penser à tout !

J'arrête le sucre

Je trouve cela plus facile de résister et comparé au milieu de semaine où j’avais envie de douceurs je n’ai plus envie de rien. En fait le plus dur c’est juste de penser à vérifier chaque aliment.

En relisant le chapitre consacré à la 4e semaine du programme je me rend compte que ce que j’ai vécu cette semaine est complètement normal, chacun de mes doutes, difficultés fait finalement partie d’un long processus de désintoxication. J’ai hâte de voir comment vont se passer les 4 semaines suivantes !

Le route me semble encore un peu longue mais moins insurmontable qu’il y a quelques jours.

Cha.

Les autres articles de ma cure détox sans sucre

This is my challenge : j’arrête le sucre – Présentation

This is my challenge : j’arrête le sucre – Semaine 1

This is my challenge : j’arrête le sucre – Semaine 2

This is my challenge : j’arrête le sucre – Semaine 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *